logo entretiens Energies de la mer bandeau entretiens Science et Ethique

Veilles internationales
Informations du 08/08/2022

Energies de la mer
www.energiesdelamer.eu

energiesdelamer.eu vous souhaite un bon week-end de 15 août


B R È V E S


Photos des entretiens
Consultez nos photos des entretiens Science et Ethique 2008

Retrouvez les entretiens sur canalc2.tv
Les entretiens Science et Ethique sont intégralement disponibles en vidéo sur canalc2.tv


2008 : Patrimoine maritime, ressources et économies du littoral. Recherche, nouvelles compétences et nouveaux métiers de la mer > TR2 : la connaissance : avons-nous toutes les cartes en main ? (décisions politiques et recherche) >  WEGEMT réseau de 26 universités et grandes écoles sur les recherches liées à la mer

WEGEMT réseau de 26 universités et grandes écoles sur les recherches liées à la mer

Georges Smynarkis (en vidéo)

Biographie :

SMYRNAKIS Georges

Compte rendu :

Télécharger l'interview de Georges Smynarkis

Transcription :

16 octobre 2008 Table ronde 2


Discours de de Georges Smynarkis :

(transcription sous réserve de validation)

Nos liens avec les entreprises ont toujours été forts, mais ils vont encore se renforcer avec tous les projets, les idées innovantes que l’on souhaite obtenir de la part des étudiants. Cela nous a amenés à travailler avec les chantiers de construction navale, avec les fabricants dans le domaine maritime. A l’avenir nous espérons pouvoir mettre en place une passerelle entre le monde de cette industrie et le monde universitaire.
Une chose encore à ajouter, nous avons également, dans cette base de données que l’on souhaite mettre en place, une centaine d’experts qui proviennent du monde universitaire. Nous souhaitons que cette base de données soit un outil pour le monde des industries afin de trouver des compétences qu’il n’a pas en interne.
WEGEMT espère justement pouvoir faire travailler ensemble toutes les potentialités du monde universitaire et faire en sorte que les collaborations qui s’établissent entre ces deux mondes puissent porter leurs fruits.

Brigitte Bornemann-Blanc : Comment avez-vous pris contact avec l’ENSIETA ?

Georges Smyrnakis : L’ENSIETA faisait déjà partie du WEGEMT lorsque j’y suis arrivé. Tout ce que je peux dire c’est que les choses se font de bouche à oreille. Les gens parlent entre eux dans le monde universitaire. Je suis très content d’être ici à Brest pour l’Assemblée générale de cette semaine dans le cadre de SeaTechWeek.

Brigitte Bornemann-Blanc : Comment le WEGEMT est-il financé ?

Georges Smyrnakis : L’aide de la Commission Européenne nous a permis de fonctionner à une échelle plus importante que ce que nous pouvons faire maintenant. Pour vous donner un ordre d’idée, entre 2005 et 2008, nous avions environ 400 000 € disponibles par an. Maintenant, nous allons tout de même continuer, puisque notre mission est aussi de nous présenter comme un réseau d’excellence, mais avec des moyens réduits. Ces moyens vont quand même nous permettre de faire naître des idées, de les accompagner mais peut-être pas jusqu’au stade final d’évaluation pratique qui coûte très cher.





Mis à jour le 17 avril 2009 à 16:22